Lettre du Collectif au Président du Grand Roanne

Publié le par mablysansnucleaire

Collectif 23 février                                                                                                  le 6 juin 2011

 

 

à Monsieur Avocat,

  Président du conseil communautaire

du Grand Roanne

 

Monsieur,

            Nous avons bien pris connaissance de votre courrier du 27 mai. Mais pour nous, la discussion avec ceux qui seront amenés à prendre position sur le projet BCSN est primordiale et sans rapport avec le fait que le Grand Roanne nous tiennent informés de son évolution. Etrangement, cela n’avait pas été le cas avant notre courrier adressé aux membres du bureau. Nous regrettons donc que les vice-présidents de GRA n’aient pas jugé bon de nous recevoir ; cela ne va guère dans le sens de votre déclaration au conseil communautaire du 30 mai selon laquelle chacun pourra voter comme il l’entend. Les réactions groupées, s’agissant de dépositaires de mandats électifs, ne témoignent pas, loin s’en faut, d’un fonctionnement démocratique.

            En ce qui concerne la proposition de BCSN de nous rencontrer, nous irons à nouveau dans le sens de votre allocution du 30 mai : nous ne représentons pas l’ensemble de la population du Roannais. C’est pourquoi nous demeurons convaincus que seul un débat public peut présenter un intérêt, toujours d’un point de vue démocratique. M. Thomas Chauveau s’était engagé à venir le 23 février. La moindre des choses serait qu’il propose un nouveau débat public. Sans cela, nous ne comprendrions pas – et les habitants du Roannais non plus sans doute - que les élus de GRA acceptent de croire à sa simple bonne foi.

            Nous indiquons donc à M. Chauveau que nous sommes toujours prêts à débattre avec lui et la population de son projet. Cela pourrait par exemple se faire lors du déplacement des représentants de BCSN prévu fin juin, en soirée, de 18h à 20h. Nous ne pouvons préjuger de l’accueil que la Criirad réservera à une seconde invitation, surtout en l’absence de dossier.

 

            Veuillez recevoir, M. le président, le témoignage de notre intérêt pour cette affaire,

 

Le collectif du 23 février

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article