DU NUCLEAIRE A MABLY-BONVERT ?

Publié le par mablysansnucleaire

Un projet d’implantation de BCSN (Bouygues Construction Services Nucléaires) à Mably a été présenté au Conseil d’agglomération du Grand Roanne, le 8 novembre 2010. Suite à l’intervention de certains élus, la délibération a été repoussée.

 

De quoi s’agit-il ?

 

BCSN souhaite installer un atelier de maintenance de matériels d’entretien et de déconstruction du bâtiment réacteur des centrales nucléaires.

Le centre sera installé à Mably dans la ZI de Bonvert (rue Barthélémy Thimonnier), à 1 km de zones habitées et à 500 m de la Loire. Il serait acheté par l’EPORA (Établissement Public Foncier de l’Ouest Rhône-Alpes) pour être réaménagé, puis revendu au Grand Roanne qui le louerait à Bouygues. Il s’agit donc d’utiliser l’argent public pour permettre à Bouygues de transporter à Mably et d’y manipuler du matériel en grande partie radioactif.

 

bcsn mably

 

 

De quelles informations disposons-nous sur le danger de contamination nucléaire des matériels et les risques encourus par les employés et la population ? Aucune. A ce sujet, Bouygues n’a pu donner aux élus, sur leur demande, que des comparaisons arbitraires, sans données précises ni fondements scientifiques.

 

Contre ce projet opaque, un collectif de citoyens, comportant des élus et des militants, s’est formé dès novembre dernier. Il a immédiatement voulu organiser une réunion d’information et un débat sur le sujet avec la participation de la CRIIRAD (Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité). Le Grand Roanne s’est engagé à y participer aux côtés de Bouygues. Malgré plusieurs rappels, plus d’un mois n’a pas permis à BCSN de communiquer le dossier à la CRIIRAD. Le débat, prévu le 28 janvier, a ainsi dû être reporté, ce dont le président de BCSN a trouvé moyen de se plaindre (cf Le Pays Roannais du 21/01) en déclarant que la CRIIRAD pouvait lire et instruire son dossier « en une heure » ! A l’initiative du collectif, le débat public a été reporté au 23 février.

Le président de Bouygues Nucléaire (BCSN), qui s’était pourtant engagé à participer au débat, s’est désisté au dernier moment. Le public venu nombreux (près de 300 personnes) n’a pas pu obtenir de la direction de Bouygues Nucléaire des réponses aux nombreuses questions soulevées par le projet. La CRIIRAD (commission indépendante sur la radioactivité) a d’ailleurs souligné le manque d’informations techniques disponibles dans ce dossier.

 

Alors que de nombreuses voix signalent l’impasse où conduit l’utilisation de l’énergie nucléaire, et qu’on en connaît, malgré l’omerta étatique, de mieux en mieux les dangers, le Grand Roanne trouve opportun de soutenir de tels projets.

 

Quelle confiance peut-on accorder au dirigeant de BCSN qui fuit ses responsabilités ? Comment le Grand Roanne peut-il soutenir un projet d’atelier nucléaire alors que Bouygues Nucléaire n’a toujours pas fourni d’informations techniques permettant d’évaluer les risques pour la population et pour l’environnement?

 

Il est indispensable que nous, habitants du Roannais et de l’agglomération, soyons informés et donnions notre avis avant toute décision.

  -----------

 

Vous souhaitez être tenu informé de l'évolution du projet BCSN? Aider ponctuellement le collectif? Nous rejoindre pour jouer un rôle actif dans ce dossier?

 

Vous pouvez contacter le collectif à ces adresses :

collectif23février@orange.fr

Collectif 23 février, Maison des associations, 18 rue de Cadore, 42300 ROANNE

Le collectif se réunit chaque semaine. Contactez-nous si vous souhaitez nous rejoindre.

 

Site internet du collectif pour se tenir informé de l’évolution du dossier :

http://mablysansnucleaire.over-blog.fr/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

RANDOLET Michel 04/04/2011 11:56



Il y a tant de friches industrielles au Sud de Lyon,dans le secteur de Givors-Rive de  Gier,en bordure du Rhône!!!Pourquoi donc installer ce centre à Mably???Et il y a telle ment de
centrales dans le secteur de Lyon!