Questions recueillies lors du débat public du 23 février

Publié le par mablysansnucleaire

* L’implantation de l’atelier de maintenance nucléaire BCSN est prévue à 500 m de la Loire et à 1 km de zones habitées (collège, crêche…). Est-il raisonnable de faire courir des risques à la population et à l’environnement pour créer 15 emplois ? 

 

* Le Grand Roanne va-t-il attendre d’avoir une analyse sérieuse, une expertise de la CRIIRAD pour se positionner, engager ou non l’implantation de BCSN ? 

 

* Que se passera-t-il si l’avis de l’Autorité de Sûreté Nucléaire est positif et que la CRIIRAD pense qu’il y a danger dans la réalisation de ce projet ? 

 

* Pourquoi multiplier les transports de matériels radioactifs ? Un bâtiment base chaude ne pourrait-il pas être construit par le propriétaire de chaque centrale nucléaire et loué à l’entreprise remportant le marché de la maintenance ou de la déconstruction ? 

 

 * Quelles répercussions pourraient avoir ce projet sur la santé des habitants et sur l’environnement (Gravière aux oiseaux, étang du Merlin…) ? Quelles conséquences sur les prix de l’immobilier à Mably? 

  

* Si dans quelques années BCSN, dont c’est le 1er projet d’implantation, décide de quitter Mably, que deviendra le bâtiment irradié propriété du Grand Roanne ? 

  

* Mably possède déjà une décharge. L’implantation d’un atelier de maintenance nucléaire (BCSN) et d’une unité de désamiantage   (1) sur Mably-Bonvert sont aujourd’hui à l’étude.       Mably est-elle en train de devenir la ville poubelle du Grand Roanne ?  

(1)       Projet de la MIPRA (Mission d’Ingenierie et de Prospective Rhône-Alpes) 

 

* Peut-on envisager une reconversion des terrains de la zone industrielle de Bonvert en une zone maraîchère bio qui approvisionnerait la restauration collective à Roanne et créerait des emplois ?

   

 * Bouygues est un groupe important qui fait des bénéfices. Pourquoi le   contribuable devrait-il  subventionner l’implantation de BCSN ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article